DANS MON JARDIN D’HIVER          















" Mon jardin possède de hautes barrières qui le séparent de ceux de mes voisins. Dans mon jardin, il y a des fleurs étranges. Dans mon jardin, je viens de semer avant la pluie. Dans mon jardin, je ne vois plus le ciel que la végétation cache. Mon jardin est luxuriant ; le mien est aride ; mon jardin est bien organisé ; mon jardin est une jungle. Les barrières de mon jardin tombent, je dois composer avec des plantes que je ne connais pas, des animaux que je n'ai pas domestiqués m'envahissent. "


Workshop mené auprès des élèves d'Arts Appliqués du Lycée Choiseul à Tours. En Terminale, d'une part et avec les BTS Design de Mode première année d'autre part. Expérimentation des principes de composition textile au travers des mediums estampe/photocopie/collage. Travail en deux temps, individuel et collectif, sur le principe du cadavre exquis, et permettant d'appréhender dans l'espace les notions de lisières, de raccords, de plans et d'harmonie de la composition.

















3 FOIS 7          
















Noeud . Nom masculin
. Enlacement, entrecroisement serré de quelque chose de flexible que l’on fait soit à un bout pour l’arrêter, soit avec deux bouts pour les unir.
. Le point essentiel d'une affaire, d'une question.
. Ce qui unit, rapproche.
. Point où des chaînes de montagnes se réunissent en un système, où des cours d'eau prennent des directions différentes.
. Nom donné aux protubérances plus ou moins saillantes, produites à l'extérieur et à l'intérieur d'un végétal par l'entre-croisement des fibres et la tuméfaction du tissu cellulaire ; ce qui rend les noeuds plus solides que le reste de la tige.
. Partie dure dans la substance du bois, du marbre, de la pierre qu'on travaille.

Travail autour de la pratique collective du design. Recherches de process de design autour du thème du Noeud, à partir des matériaux fournis par la Maison des Tresses et Lacets.

La position du designer se construit souvent par rapport à une contrainte : contrainte technique ou industrielle, contrainte commerciale ou de marché, contrainte sociétale.
Cette contrainte est bénéfique et nécessaire dans le sens où elle évite les entre-soi, où elle permet l’émergence d’une altérité, d’un jeu de ping-pong à plusieurs plutôt qu’en solitaire. De ces accords naîtront de délicieuses rencontres, de ces disgrâces naîtront des rebonds, vers un produit plus juste, moins «univoque».
Notre contrainte a été de ne pas en avoir.
Vient la nécessité de recréer les conditions d’une altérité, d’un dialogue, au service d’un objet « multiple ». Se créer des règles du jeu. Et y répondre, s’y conformer. Nous ne sommes pas attachées à un outil, à une pratique ou à un médium, mais à de l’humain (en l’occurrence trois designers au service d’un même projet).
Si la nécessité de cohabiter, devenait cette contrainte ?

Workshop mené auprès des élèves de DSAA Textile de la Martinière à Lyon. 





 














BONS BAISERS DE BANCO STUDIO          
















" Les vacances se passent bien; je pioche dans le paysage les couleurs qui me plaisent. À la colonie, je rassemble autour de moi les matériaux qui vont constituer mon territoire. Je découpe dans le ciel, dans les montagne et dans la mer, des surfaces qui fabriquent ma toile de tente. Je tisse des liens avec mes camarades. Je brode des conversations. J’arrange autour de moi un paysage personnel. "


Workshop mené auprès des élèves de Terminale Arts Appliqués de La Souterraine. Création de "paysages collectifs" qui prennent la forme de tissages monumentaux.